paroledepsy.com

"Un pas, un autre pas, encore un autre pas, et tenir gagné chaque pas"  A.Césaire

La surdouance, entendez la précocité intellectuelle,  a toujours suscité beaucoup de fantasmes. Ce super héros de l'intellect est suspecté, dès que nos "petits-moi" font une réflexion drôle ou font quelque chose qui sort de l'ordinaire. Comme si nos petits ne pouvaient pas être simplement intelligents, il faut qu'ils soient "supra" intelligents.
Dans la réalité le Haut Potentiel n'est pas si facilement identifiable, ni si facilement "vivable".

Pour établir le diagnostic de HPI (Haut Potentiel Intellectuel), il est envisageable de passer un test métrique de QI. Les plus courants sont les échelles de Wechler, WISC pour les enfants et la WAIS pour les adultes. Ces tests sont régulièrement réactualisés. On parle de QI supérieur à partir de 120 et de QI très supérieur à partir de 130, soit 3% de la population.



Cependant la passation d'un test de QI ne doit pas être une démarche anodine, c'est pour cette raison qu'une analyse de la demande est toujours faite en amont. Ainsi il est tout à fait possible de se voir refuser un bilan QI si la demande n'est pas justifiée.

Nous organisons dès la rentrée de Septembre 2017 des petits groupes thérapeutiques travaillant le contrôle des émotions et du stress sous forme de sessions de 3 mois. Ces groupes sont ouverts pour les jeunes de 13 à 16 ans. 

Pour plus de renseignements quant aux modalités d'inscription, dates et tarifs, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Les groupes sont co-animés par une psychologue clinicienne et une sophrologue toutes deux formées dans le suivi des personnes HPI.

2 possibilités de lieux pour les rencontres =  FdeF et Rivière-Salée